A place where you need to follow for what happening in world cup

HOT NEWS

Yorokoguiya (Guinée) : Afas, Académie de Football Antonio Souaré a ouvert ses portes !

0

C’est fait ! l’académie de football Antonio Souaré, en abregé AFAS, a ouvert ses portes dimanche 04 octobre 2020 ! Elle a déjà ses premiers locataires en son sein. Il s’agit de 40 jeunes adeptes du cuir rond qui aspirent devenir footballeurs professionnels à travers ce centre moderne.

Pour plus d’infos nous vous proposons cet article de nos confrères de Maxisports224.

Après les travaux lancés en 2015, ce cadre sportif premier du genre en Guinée est situé à Yorokoguiyah dans la préfecture de Dubreka. Ce bijou accueille désormais des jeunes joueurs qui rêvent d’avoir une carrière de footballeur international.

 C’est un rêve qui se réalise pour Mamadou Antonio Souaré. Ambitieux de booster le football guinéen, le président de la fédération guinéenne de football a entamé plusieurs chantiers. Entre autres, la mise en place d’une académie de football au centre sportif de Yorokoguiyah. Et c’est désormais un autre objectif atteint. En effet, l’académie de football Antonio Souaré a officiellement ouvert ses portes cette semaine.

 Ce dimanche 4 octobre, la première promotion de l’AFAS a effectué sa première séance d’entraînement sur la pelouse synthétique de Yorokoguia. À la première loge pour suivre cette séance, le propriétaire de l’AFAS Antonio Souaré, n’a pas manqué de rappeler aux uns et aux autres ses ambitions et l’importance de la mise en place de cette académie.

  « C’est un rêve qui se réalise aujourd’hui. Cette académie est ouverte à la jeunesse guinéenne et panafricaine. J’espère que dans quelques années, cette académie va produire de grands joueurs qui vont servir le football guinéen et africain. Je souhaite bonne chance aux académiciens et j’espère qu’ils vont travailler dur pour aider notre football » s’est réjoui Antonio Souaré.

 Pour cette ouverture des portes de l’AFAS, ils sont au nombre de quarante jeunes joueurs recrutés dans cette académie après des détections organisées par la direction de l’AFAS. Bien avant le démarrage des entraînements, les joueurs ont passé les visites médicales et des tests sur le coronavirus.

  « C’est la fin d’un long processus de pouvoir enfin démarrer le travail avec les jeunes. À mon arrivée en février dernier, le propriétaire de l’AFAS et le président Soufiane Souaré nous ont dit d’arriver à court terme à ouvrir l’académie et aujourd’hui c’est un ouf de soulagement pour nous. Les jeunes ont été recrutés après des détections que nous avons organisés à travers toute la Guinée. Les retenus ont passé la visite médicale et tests sur le coronavirus. Nous avons aussi procédé aux tests IRM pour être en règle avec la CAF et la FIFA. Quand l’académie a été lancé vendredi, nous avons également invité les parents des jeunes pour discuter et signer les papiers de convention avec eux pour permettre aux jeunes d’intégrer l’académie. Maintenant on souhaite faire du bon boulot pour avoir les futurs grands joueurs professionnels guinéens qui vont sans doute servir l’équipe nationale ». A expliqué le coordinateur de ladite académie, Richard Bettoni.

 Du côté des académiciens, la joie est palpable. Pour eux, c’est plus qu’un rêve de s’entraîner dans un tel cadre qui répond aux normes internationales d’une école de foot.

 « C’est un grand rêve pour moi d’intégrer cette académie. Avant je m’entrainais sur la terre battue avec beaucoup de difficultés et ici on a tout. Je pense qu’avec ce cadre là, je vais bientôt être un joueur professionnel pour servir mon pays. » a lâché un jeune académicien avant qu’un autre ne renchérit « j’ai l’impression d’être en Europe parce que tout ce que je vois à la télé se trouve ici et c’est une immense joie pour moi d’appartenir à cette académie. Je vais donner le maximum de moi même pour atteindre mon objectif et faire ce que l’on attend de moi ».

 La Guinée, qui a tant souhaité avoir d’académies de football, peut enfin se frotter les mains. Avec l’ouverture de l’AFAS, le football guinéen pourrait mieux se professionnaliser et les talents devraient émerger très prochainement dans cette école de référence sur le continent africain.