A place where you need to follow for what happening in world cup

HOT NEWS

Report congrès électif FGF : ”Si on tenait à l’organiser ça pourrait avoir des répercussions sur le football guinéen’’ (Général Doumbouya)

Report congrès électif FGF : ''Si on tenait à l'organiser ça pourrait avoir des répercussions sur le football guinéen'’ (Général Doumbouya)

0

Attendu comme crépuscule en plein mois de ramadan, le congrès électif de la fédération guinéenne de football a connu, un report ce mardi 18 mai, suite au courrier de la FIFA adressé à la Féguifoot. Cette journée qui devrait être consacrée à la mise en place du nouveau bureau exécutif de ladite institution du football guinéen, nous avons profiter de l’occasion interrogé l’ancien président du Gangan FC de Kindia, à ce sujet.

 

 

Un report qui, certes ne surprend pas assez de monde, vu des différents rebondissements liés à la candidature des postulants. Général Amadou Doumbouya, notre interlocuteur en fait partir de ce groupe qui y pense. Il déclare : « Je ne pouvais pas imaginer, que ce congrès électif ne puisse avoir lieu. Mais, compte tenu de ce que nous avons vus sur le terrain ces derniers temps, ça pouvait quand-même donner à réfléchir par rapport à l’effectivité dudit congrès électif. Parce que, vous n’êtes pas sans le savoir qu’il y’a eu assez de rebondissements autour de cette assemblée générale élective. En plus de ça, les divisions se faisaient sentir au grand jour, parce que tous les éléments qui constituaient nous disaient que c’était compliqué, et si on tenait à l’organiser ça pourrait avoir des répercussions sur notre football. Heureusement que ce congrès n’a pas eu, mais il y’a aussi un manque de communication quelque part qu’il fallait fustiger. Parce que, si on est responsable d’une institution comme la Féguifoot, il faut toujours qu’il est cette connexion qui puisse exister entre les instances supérieures (CAF et FIFA)  et la Féguifoot qui sapotes tout ça. Si, par moment les décisions qui se sont prises au niveau supérieur, ne sont pas répercuter aux autres membres de la fédération ça devient très compliqué », réagit-il.

 

Avec ce report, plusieurs parles de la mise en place d’un nouveau comité de normalisation comme en 2016, qui a vu l’élection du président Antonio Souaré en 2017. De son côté, Général Doumbouya n’exclut pas cette hypothèse : « Tout laisse à croire qu’on est en phase de partir vers ce comité de normalisation. Moi personnellement et à mon humble avis, je ne voudrais pas que nous en arrivons-là. Parce que, un comité de normalisation peut prendre quelques mois, un an et plus, pour aboutir à quoi ? L’aboutissement ici, c’est que les prétendants à la gestion de ce football, sont condamnés à se comprendre, aussi à vivre ensemble pour que vive le football. Tant que c’est comme, je crois que des querelles inutiles et  de personnes encore de place, ça vrai très compliqué », précise Général Amadou Doumbouya.

 

Maintenant tous les yeux sont rivés, sur la fameuse commission électorale et recours pour la nouvelle date du congrès, dans les prochains jours. Mais bien avant, elles devront respecter les principes édictés par la FIFA pour un processus électoral conforme à la règle.

 

Mohamed Diakité.

Laisser un commentaire