A place where you need to follow for what happening in world cup

HOT NEWS

CIK en LDC/CAF : ‘’C’est le travail qui a payé, félicitation au groupe…’’

CIK en LDC/CAF : '’C’est le travail qui a payé, félicitation au groupe…'’

0

Ça été un long chemin à parcourir, mais le bout du tunnel est enfin là ! Le technicien français Daniel Breard et son Club Industriel de Kamsar (CIK), joueront la ligue africaine des champions la saison 2021-2022 en compagnie du Horoya AC champion de Guinée. Grâce à son succès (2-0) ce mardi 29 juin sur les Éléphants de Coléah, l’équipe a terminé vice-champion de Guinée. Au coup de sifflet final, Daniel Breard s’est prêté aux questions des journalistes, pour sa première réaction suite à cette qualification.

Interrogé après le match (2-0) face aux Éléphants de Coléah au stade Général Lansana Conté de Nongo, le français a dédié ce succès à tout son groupe (joueurs, encadreurs, dirigeants) qui l’a permet d’atteindre l’objectif visé : « Je félicite totalement le groupe, les joueurs, le staff qui, ont mérité amplement cette place de ligue des champions CAF, qui n’a pas été facile. A la dixième journée du championnat on avait que 9 points et rendez-vous compte le chemin que nous avions parcouru pour terminer à cette deuxième place. Donc, félicitation à eux tous par le travail qu’ils ont accompli, y compris à nos dirigeants qui nous ont accompagné pendant ces dix mois de compétition. Ce n’ai jamais facile, parce que toutes les équipes se valent et tous les matches sont difficiles à jouer », a t-il félicité.

Entre octobre et décembre, le CI Kamsar était très loin d’être africain, mais l’arrivée du français la mayonnaise à vite pris. Qu’est-ce qui a changé au bout de deux mois, pour finir vice-champion et obtenir une place africaine ? Daniel Breard répond : « On a changé, vous savez c’est la connaissance des hommes. Pendant deux mois entre octobre et décembre, j’ai fait la connaissance de mon groupe, du football guinéen et le championnat et à partir de là, au mois de janvier on a planifié un plan hebdomadaire de cycle de travail. Avec un engagement total des joueurs 5 à 6 entraînements par semaine plus la compétition et aujourd’hui, ça nous a amené ici. La vérité c’est que, le travail paye tout », a expliqué Daniel Breard.

Maintenant que la qualification est là, il est temps de se pencher sur la saison à venir, en championnat et la ligue des champions. Encore, il (Daniel Breard) est conscient de cela pour éviter d’être simple participant à la compétition, le scénario contre la Renaissance FC du Tchad en coupe CAF au premier tour préliminaire 2020-2021.

« D’abord, on va savourer cette qualification, on va bien savourer ce bonheur là, qu’on vient de donner à nos supporters, dirigeants et à nous staff, parce qu’on a pris notre bonheur aussi, nous staff technique. On verra, après pour la saison prochaine avec la ligue des champions et on sait que c’est difficile et nous savons qu’il faut revoir en parti l’effectif, puisqu’on ne veut pas être des simples représentants ou figurants à la ligue des champions », déclare pour clore son intervention.

Comme le dit souvent ‘’le championnat n’est pas une course de vitesse, mais une course de fond’’ aller lentement et sûrement pour atteindre l’objectif final. Il a fait Daniel Breard réussir à faire qualifier le club industriel de Kamsar en campagne africaine de football.

Mohamed Diakité.