A place where you need to follow for what happening in world cup

HOT NEWS

Ligue 1 (J23) : sans pitié, le Horoya domine outrageusement le Santoba et conserve son statut de leader !

Ligue 1 (J23) : sans pitié, le Horoya domine outrageusement le Santoba et conserve son statut de leader !

0

En avancée de la 13eme journée du championnat guinéen de ligue 1, le Horoya AC de Matam a été reçu ce jeudi 10 juin par le Santoba FC de Guinée, dans le vieux stade du 28 septembre de Conakry. Une rencontre plus ou moins tendue, c’est l’équipe de Matam (Horoya AC) qui l’emporte sur le score de (6-2) en écrasant le Santoba FC.

 

 

 

Avec une ambition d’être d’accumuler des points, pour conserver son fauteuil de leader, le Horoya AC ouvre le score (1-0 grâce à Ocansey Mandela 12eme minute de jeu. Après cette ouverture du score, l’équipe rouge et blanc de Matam s’est plusieurs fois procurée des belles opportunités, mais en vain. Avant l’égalisation, le Santoba FC s’est aussi présenté à deux reprises devant le but du HAC, sans être réaliste.

C’est à la 41eme minute, que le Santoba va enfin obtenir l’égalisation (1-1) par Naby Sylla sur une bourde du défenseur central du HAC. C’est d’ailleurs sur ce score que les deux acteurs vont aller se désaltérer pour 15 minutes de pause.

A la reprise, l’attaquant Burkinabè Ocansey Mandela redonne l’avantage au championnat de Guinée en titre (2-1) 55eme minute. Entrée en seconde période dans le jeu, l’ancien attaquant du Milo FC de Kankan Sékou Keita ‘’Balloteli’’ enfonce le Santoba FC (3-1) à la 60eme et puis Naby Soumah rate penalty et puis marque après avoir repousser le ballon par le gardien du Santoba FC (4-1) juste 63eme, il sera vite suivi Sékou Ahmed Doumbouya (5-1) 65eme minute du match.

Sékou Keita ‘’Balloteli’’ signe le (6-1) après 73eme minute à la fin du match, malgré la réduction du score (6-2) par Naby Sylla du Santoba,  la victoire n’échappera au HAC qui reste seul leader au classement avec 45 points. Le Santoba FC reste à la 12eme place avec 21 points.

 

Mohamed Diakité.

Laisser un commentaire